Accueil > Dossiers > Italie

Italie

17 juin 2018

Toulouse : Un anarchiste milanais arrêté trois ans après l’expo universelle

Marco R., l’un des inculpés des événements du 1er Mai 2015 (contre l’expo universelle de Milan) a été arrêté ce 8 juin à Toulouse. Il est inculpé de "dévastation et saccage" (8 à 15 ans de prison) et de "résistance" car il est accusé d’avoir participé au tabassage du commissaire divisionnaire assistant. L’enquête contre lui a commencé le 9 novembre 2015 et un mandat d’arrêt européen a été émis le 12 juillet 2016 à son encontre. La DIGOS (Division d’investigation générale et d’opérations spéciales) l’aurait finalement trouvé grâce à des écoutes téléphoniques avant de contacter la police française pour le faire arrêter. Marco aurait résidé ces trois dernières années à Toulouse où il étudiait la trompette, il a d’ailleurs été arrêté juste avant de monter sur scène dans un concert de jazz du milieu étudiant.

1er mai 2015 à Milan 1er mai 2015 à Milan

Tags de cet article: - - - Nos sources
7 juin 2018

Italie : Un syndicaliste abattu en Calabre

Une syndicaliste de 29 ans, Soumaila Sacko, membre de l’Union syndicale de Base, a été tué d’une balle dans la tête et un autre ouvrier agricole africain a été blessé à la jambe samedi soir près de Rosarno, en Calabre. C’est la région dont provient une partie des fruits et légumes, parfois même estampillés « bio », que l’on retrouve sur nos tables : agrumes, kiwis, tomates, en particulier. Ils sont récoltés par des milliers de travailleurs agricoles, originaires d’Afrique Sub-saharienne, rétribués à la journée. La paie tourne autour de 20 à 25 euros, pour dix heures de travail.

Lundi matin aucun travailleur agricole n’était visible aux croisements des routes de la plaine agricole où sont embauchés dès l’aube les ouvriers. La grève appelée par l’USB a été totale. L’activité a également été paralysée dans la région de Foggia alors que des rassemblements ont eu lieu ailleurs en Italie, notamment à Turin, à Potenza et à Rome. Mardi et mercredi, ce sera au tour des travailleurs du secteur logistique, très en pointe dans les luttes et organisés par les syndicats de base, comme le SiCOBASet l’USB, de débrayer pour protester contre le racisme, le travail au noir, le patronat mafieux et la politique gouvernementale.

Soumaila Sacko Soumaila Sacko

Tags de cet article: - - Nos sources
4 mars 2018

Italie : Affrontements entre policiers et antifas à Gênes

Environ 250 manifestants antifas se sont opposés pendant trois heures au force de l’ordre dans les rues de Gênes, samedi 2 mars. Des heurts ont éclaté alors que les policiers tentaient d’empêcher les manifestants de s’en prendre à un rassemblement fasciste organisé par CasaPound. Confrontés aux forces de l’ordre, les militants antifas ont bloqué une route, avant de lancer divers projectiles, dont des bouteilles, sur les policiers, avant d’allumer des feux et des fumigènes.

Les affrontements de gênes Les affrontements de Gênes

Tags de cet article: - - - Nos sources
24 février 2018

Italie : Multiples affrontements entre fascistes et antifascistes

À Palerme, en Sicile, un responsable local du mouvement fasciste Forza Nuova a été roué de coups mardi soir par un groupe d’hommes masqués. Mardi, un militant du mouvement d’extrême gauche Potere al popolo (le pouvoir au peuple) a été blessé par des coups de couteau alors qu’il collait des affiches dans la banlieue de Pérouse, dans le centre du pays. Le lendemain, toujours à Pérouse, une bataille rangée entre militants de Potere al popolo et des militants de Casapound a fait au moins deux blessés.

Des heurts entre policiers et manifestants anti-fascistes ont fait au moins trois blessés jeudi soir à Turin. Trois policiers ont été blessés et deux étudiants arrêtés après des affrontements entre forces de l’ordre et ces jeunes manifestants antifascistes, venus protester contre la tenue d’une réunion dans le centre de Turin du mouvement fasciste Casapound. Des rassemblements de mouvements d’extrême droite et des manifestations de militants antifascistes seront placées samedi après-midi sous haute surveillance policière du nord au sud de l’Italie, notamment à Rome, Milan et Palerme, à une semaine des élections législatives du 4 mars.

Les affrontements de Turin Les affrontements de Turin

Tags de cet article: - - - Nos sources
23 février 2018

Italie : Incendie fasciste contre un squat de Brescia

La nuit dernière, des fascistes ont forcé la fenêtre du CSA Magazzino47 de Brescia et ont bouté le feu avec de l’essence à la salle qui sert de bibliothèque et de bar au centre social. Un militant étaient présent à ce moment là et a prévenu les pompiers, l’incendie a pu être maitrisé avant de s’étendre au reste du bâtiment. Plusieurs meubles et un grand nombre de livres ont brûlé. Une manifestation antifasciste aura bientôt lieu en réaction à l’attaque, une conférence de presse a lieu en ce moment au CSA.

CSA Magazzino47 CSA Magazzino47

Tags de cet article: - - Nos sources
22 février 2018

Italie : Perquisitions en cours contre le mouvement antifa turinois

Ce matin aux alentours de 9h30, des unités de police se sont présenté sans mandat (via l’article 41 du TULPS, qui permet à la police de rechercher des armes via des perquisitions sans mandats) au domicile de jeunes activistes proches du Centre Social Askatasuna. Cette opération semble être une intimidation contre le mouvement antifasciste qui prépare une manifestation ce soir à 19h contre la venue de Simone Di Stefano, leader de Casapound.

Manifestation antifa ce soir à Turin. Manifestation antifa ce soir à Turin.

Tags de cet article: - - Nos sources
18 février 2018

Italie : Affrontement entre policiers et antifas à Bologne

Le vendredi matin 16 février, une dizaine de manifestants antifascistes se sont fait déloger de la place Galvani qu’ils occupaient pour empêcher les membres du parti d’extrême droite Forza Nuova de s’y rassembler plus tard dans la journée. Dans l’après-midi, un peu avant l’heure du rassemblement prévu par Forza Nuova plusieurs centaines de militants antifascistes se sont rassemblés et ont défilé derrière une banderole "Bologne antifasciste" et "Le conseil municipal soutient les fascistes". La police anti-émeutes a fait usage de canons à eau et de gaz lacrymogène avant de charger. Cinq personnes ont été blessées, dont un policier et deux manifestants ont été arrêtés.

Les manifestations surviennent en pleine campagne électorale pour les élections législatives du 4 mars où les partis de droite bénéficient d’une nette avance dans les sondages.

Affrontements à Bologne entre policiers et antifascistes Affrontements à Bologne entre policiers et antifascistes

Tags de cet article: - Nos sources
10 février 2018

Italie : Affrontement sur le chantier du TAP

De nouveaux affrontements ont eu lieu sur le chantier du site du terminal du pipeline TAP à San Foca. Peu après 5H30, des manifestants, souvent masqués, ont barré l’accès aux portes 4 et 5 du chantier avec la des barrières composées de grilles et de pierres, puis allumé des feux. Ils ont barré la route aux véhicules de police, y compris un autocar du bataillon San Marco des carabiniers et des véhicules de la société de sécurité privée Alma Roma. Dans l’intervention de la police, une manifestante a été blessée. Elle a dû être transportée à l’hôpital Vito Fazzi par une ambulance. En réaction, les manifestants ont commencer à caillasser les tours d’éclairage du chantier et les véhicules présents, endommageant certains voitures de la police et de la société privée de sécurité dont deux agents ont été blessés. Ce n’est pas la première fois que ce chantier est le théâtre d’affrontements (voir notre article).

Incidents sur le chantier du TAP Incidents sur le chantier du TAP

Tags de cet article: - - Nos sources
5 février 2018

Italie/Rojava : Incidents pour la visite d’Erdogan à Rome

Aux abords du château Saint-Ange, à quelques centaines de mètres du Vatican, des manifestants kurdes sont venus dénoncer l’invasion turque du canton d’Afrin par l’armée turque et ses alliés jihadistes. Au même moment Erdogan était reçu par le pape François à Rome. Il y a eu des incidents : au moins deux manifestants ont été arrêtés par la police.

Face à face à Rome Face à face à Rome ce lundi

Tags de cet article: - - - Nos sources
11 janvier 2018

Italie : Des micros découverts dans un centre social de Bologne

Ces derniers jours, un dispositif d’écoute a été trouvé dans l’Espace de documentation Il Tribolo, à Bologna. Il était caché dans une prise électrique et dans la boite de dérivation à côté. Les deux micros (les deux petits fils qu’on peut voir dans les photos), bien que cachés, sortaient de la boite, pour permettre un meilleur écoute.

Le dispositif découvert à Bologne Le dispositif découvert à Bologne

Voir ici un dossier sur les dernières découvertes de micros, caméras et gps en Italie

Tags de cet article: - Nos sources

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 300

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?