Accueil > Dossiers > Turquie-Kurdistan > Kurdistan : 83 policiers tués dans l’action du 11 avril à Amed

16 avril 2017

Kurdistan : 83 policiers tués dans l’action du 11 avril à Amed

Les HPG, l’armée du PKK  , ont revendiqué l’éxécution de 83 policiers turcs lors de l’action portée par le commando "Vengeance pour les martyrs Bager et Direj", à Amed (Diyarbakir). L’action a eu lieu le 11 avril dernier autour de 10.45, lorsque le QG de la police a été soufflé par une explosion. Des explosifs avaient été placés sous le batiment via un tunnel de 90m de long creusé par la guérilla. Les autorités turques ont prétendu qu’il s’agissait d’une explosion accidentelle, mais les HPG ont démenti en précisant qu’ils avaient placé 2.540kg d’explosifs sous ce batiment qui rassemble les unités anti-émeutes, anti-terroristes, les renseignements ainsi que le réseau de surveillance par caméra de la ville et le garage à véhicules blindés. Sur environ 200 policiers présents dans le batiment, 83 ont été tués et 110 autres blessés. 8 chars d’assaut, 10 véhicules cobra, 4 véhicules oural, 4 véhicules ranger, 6 autopompes, 2 pelleteuses, 2 utilitaires Doblo, 12 bus et des dizaines de voitures de police ont été détruites dans l’opération.

L’opération a été portée en mémoire "de tous les camarades tombés en martyrs dans la province d’Amed et à tous ceux qui sont tombés dans les opérations récentes, en réponse aux politiques fascistes de répression de l’ennemi, aux atrocités et à la torture dans les prisons. Le commando qui a conduit l’action a pu revenir à sa base sain et sauf". Les HPG ont également publié plusieurs photos de la préparation de l’action, montrant l’intérieur du tunnel et la pose des explosifs. Amed, considérée comme la capitale du bakuré  , a été l’une des villes les plus dûrement touchées par la guerre aux Kurdes que mène l’état turc, notamment contre le quartier de Sur.

Mise à jour : Les chiffres sont basés sur les revendications du PKK  , l’état turc nie complètement ces chiffres.

Un guérillero posant les explosifs sous le QG de la police à Amed/Diyarbakir Un guérillero posant les explosifs sous le QG de la police à Amed/Diyarbakir
Le "vide" laissé par l'explosion du QG de la police à Amed/Diyarbakir Le "vide" laissé par l’explosion du QG de la police à Amed/Diyarbakir

Voir le dossier: Turquie-Kurdistan avec les tags: - - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?