Le premier tribunal administratif du contentieux de Bilbao a décidé de suspendre provisoirement deux initiatives en faveur des prisonniers de l’ETA prévues les 7 et 19 septembre prochain dans la ville basque de Bermeo. Suite à une démarche du délégué du gouvernement espagnol au Pays basque, Carlos Urquijo, le tribunal a accepté de “suspendre” notamment un repas populaire avec des produits locaux au profit des prisoniers et des réfugiés, prévu dans le cadre d’un festival approuvé par le Conseil municipal de Bermeo. Ce même Carlos Urquijo avait fait saisir un tribunal pour “crime d’apologie du terrorisme” suite à une marche pour l’amnistie des prisonniers d’ETA à Bilbao.

La marche pour l'amnistie à l'origine des poursuites judiciaires

La marche pour l’amnistie à l’origine des poursuites judiciaires