Sebahat Tuncel, co-présidente du Parti démocratique des Régions (DBP) et militante féministe et socialiste est détenue depuis novembre 2016 dans la prison de type F de Kocaeli. Elle s’est vue infliger une sanction disciplinaire pour une durée de dix mois, au motif de sa participation à la grève de la faim démarrée par Leyla Güven au Bakur (Kurdistan turc) le 7 novembre, pour dénoncer le régime carcéral dont est victime Abdullah Öcalan. Le leader kurde, incarcéré depuis près de vingt ans, est coupé de tous liens extérieurs, depuis 2016.

La députée est ainsi condamnée à l’isolement, interdite de tout contact avec l’extérieur et toutes activités au sein de la prison. Ce régime disciplinaire dans une prison dite de type F est surnommé par les détenues “la mise au tombeau.”

Turquie : Sanction disciplinaire pour une gréviste de la faim