Le 1er Mai dernier à ¨Philadelphie, une groupe de 30 ou 40 manifestants habillés, gantés et masqués de noir ont attaqué un ensemble immobilier le long de Phillips Street, qui est représentatif de la gentrification du nord de la ville. Ils ont causé plus de 100 000 $ en dommages (peintures sur les façades, voitures abimées, vitres brisées, caméras de surveillances détruites, etc.). Geoffrey Suchocki, 45 ans, de Doylestown, et Patricia Monahan, 28 ans, de Rhawnhurst, ont été arrêtés peu après cette attaque. Ils passent actuellement en procès pour “avoir causé une catastrophe, un méfait criminel, une émeute, une conspiration et une possession d’outils criminels”. Ils comparaissent libres à l’audience (suite au paiement d’une caution de 5 000 $).

Geoffrey Suchocki et Patricia Monahan

Geoffrey Suchocki et Patricia Monahan