Aujourd’hui, le personnel de la Société des transports intercommunaux de Bruxelles (STIB) s’est mis en grève afin de protester contre les risques sanitaires crées par la reprise économique dans le cadre du déconfinement. La limitation du nombre d’usagers par transport n’est, en effet, plus d’application depuis aujourd’hui afin de permettre à un maximum de personnes de se rendre au travail. La distanciation sociale n’y est donc plus respectée dans les transports et il arrive que 90 personnes s’y côtoient en même temps. En l’absence de mobilisation syndicale, le personnel a décidé d’invoquer son “droit de retrait”, un droit qui permet de quitter son poste en cas de “danger grave et imminent”, sans crainte d’être licencié. Il n’avait jamais été utilisé dans l’histoire de la Belgique.

Le personnel de la STIB en grève contre le déconfinement prématuré

Le personnel de la STIB en grève contre le déconfinement prématuré