Vendredi 29 juin en matinée, de l’huile a été répandue sur la chaussée en plusieurs endroits avenue Albert et rue de la Jonction, à Forest, dans le but de perturber le fonctionnement de la prison. Trois banderoles ont été déployées par dessus les taches. On pouvait y lire, entre autres : “Matons = Bourreaux Nous voulons vivre!” et “Nos passions pour la liberté sont plus fortes que vos barreaux!”. Le nettoyage des lieux a nécessité plusieurs heures.