Philippe Bourguet, le “journaliste photographe” qui a gazé un manifestant arrêté lors de la manifestation des soignants le 13 septembre (voir notre article) s’est “expliqué” aujourd’hui aux journalistes du Soir. Assumant être “du côté de la police”. Bourguet reconnait aussi qu’il accompagnait souvent le commissaire Vandersmissen dans sa voiture lors d’interventions, en fonction d’un “deal” dont la hiérarchie de Vandersmissen affirme ne rien savoir. Il prétend que le jet de gaz lui a échappé alors qu’il s’était simplement apprêté à défendre le commissaire d’une attaque. Bourguet, qui est Liégeois, reconnait également être proche des Renseignements généraux de Liège. Il a été vu opérant avec eux à la manifestation BLM du 6 juin dernier. Bourguet a refusé de dire de qui il avait reçu la gazeuse… Trois manifestants ont porté plainte suite aux abus policiers du 13 septembre, dont celui gazé par Philippe Bourguet.