La commémoration pour les 30 ans de l’assassinat de Thomas Sankara, organisée au Sacco-Vanzetti par l’association Semett avec le soutien du Secours rouge, a été un franc succès. Le local était bondé (80 personnes) et la conférence d’Amzat Boukari sur le thème de “Thomas Sankara, anti-impérialisme, féminisme et panafricanisme” a été d’une très grande qualité. Tous les bénéfices de la soirée seront versés aux prisonniers du Pan African Congres, organisation de résistance à l’appartheid soutenue par Sankara, qui a mené la lutté armée contre le régime raciste de Pretoria avant et après l’ANC, ce qui explique que nombre de ses combattants ont été exclus de l’amnistie liée aux accord signés par l’ANC avec le gouvernement blanc.

La conférence au Sacco-Vanzetti

La conférence au Sacco-Vanzetti


sankara.jpg