Oscar López Triviño, un syndicaliste de Nestlé a été tué samedi à Bugalagrande, en Colombie, alors que quatre employés locaux du groupe vaudois mènent une grève de la faim. Ils exigent que le numéro un mondial de l’alimentation respecte la convention collective de travail signée avec le syndicat Sinaltrainal. Sinaltrainal avait reçu des menaces de mort avant le décès de l’employé de Nestlé, signées par l’organisation paramilitaire “Los Urabeños”. Nestlé délégitime et diffame les membres Sinaltrainal, ce qui équivaut à les désigner pour cible aux cibles des paramilitaires. Quatorze employés de Nestlé en Colombie avaient déjà été tués par le passé. D’autres ont survécu à des attentats ou ont quitté la région suite à des menaces.

Oscar López Triviño

Oscar López Triviño