L’ELN et le gouvernement de Colombie ont annoncé hier lundi qu’ils débuteraient le 27 octobre des négociations de paix officielles. A partir du 27 octobre, les deux camps s’engagent à tout faire “pour créer un environnement favorable à la paix”, huit jours après le rejet inattendu par référendum de l’accord de paix signé le 26 septembre par les FARC (voir notre article). L’ELN a libéré le même jour un prisonnier civil, remis au CICR (Comité international de la Croix-Rouge) dans le département d’Arauca, à la frontière du Venezuela. C’est le troisième prisonnier que l’ELN relâche en deux semaines, sur les quatre qu’elle détenait d’après des estimations officielles.

ELN

ELN