Suite à une opération menée par la 7e division de l’armée colombienne le long du río Pató, dans la province du Chocó, troisième commandant du Front “Resistencia Cimarrón” de l’ELN, connu sous l’alias de “Andrés Eutemio”, et un autre responsable de la même structure, connu sous l’alias de “Yariquí”, se sont rendus aux militaires. ​​”Andrés Eutemio” était actif dans l’ELN depuis 10 ans. Lors de leur reddition, ils portaient deux AK47 et un M16, des grenades, une radio et des munitions.

L'armée expose le matériel saisi

L’armée expose le matériel saisi