Le 23 avril dernier, une habitante du quartier La Roseraie à Toulouse a été mise en garde à vue pendant 4h. Le motif étant “outrage au chef de l’Etat”. Depuis un mois trônait sur sa façade une banderole : “Macronavirus à quand la fin ?”.  Pour l’instant, cette habitante et ses colocataires n’ont pas fait l’objet de mise en examen.