Les manifestations de samedi en France contre le projet gouvernemental de réforme des retraites ont rassemblés près de trois millions de personnes. A Saint-Nazaires et à Paris, elles ont donné lieu à des incidents. Place de la Bastille, 200 manifestants ont brisés des vitrines et se sont affrontés à la police. Une trentaine d’entre eux ont été arrêtés.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

A Saint-Nazaire, la police a interpellé dix-huit personnes, dont dix mineurs, lors de heurts entre des jeunes manifestants et les forces de l’ordre. Douze d’entre elles étaient toujours interrogées samedi dans la soirée mais il n’y a pas de comparution immédiate ce dimanche. Ces personnes ont été interpellées notamment pour “jet de projectiles”, “dégradations sur un bus” et pour port d’un “type d’engin susceptible d’être incendiaire”.

Les manifestants, pour la plupart lycéens, avaient été repoussés des abords de la sous-préfecture par des gaz lacrymogènes et plusieurs charges des policiers. La manifestation contre la réforme des retraites avait réuni à Saint-Nazaire 18.000 personnes.