Des chercheurs de l’université de Glasgow, en Ecosse, ont réussi à mettre au point un système permettant de reconstituer une image reconnaissable à partir d’un reflet d’une personne sur le globe oculaire du sujet grâce à la méthode dite « d’interpolation bicubique« , afin de lisser au mieux l’image obtenue.

méthode bicubique 1

méthode bicubique 1

Pour arriver à ce résultat, les chercheurs sont partis d’un cliché de 39 mpx, dans des conditions de luminosité parfaites. Dans plus de 70% des cas, le “reflet” a été reconnu. Mieux, le reflet étant présent sur les deux yeux, les chercheurs estiment qu’il serait possible à terme de reconstituer une image en trois dimensions. Difficile aujourd’hui de trouver des images de 39 mpx au coin de la rue, mais au rythme où vont les chose, de tels capteurs pourraient se généraliser dans les smartphones à venir.

méthode bicubique 2

méthode bicubique 2