La police grecque a découvert trois bases appartenant à l’organisation “Lutte Révolutionnaire” dans la banlieue de Kypseli, à Athènes. La police y a saisi des lances-roquettes RPG (“Lutte Révolutionnaire” avait attaqué l’ambassade américaine à la roquette en 2007), des fusils d’assaut Kalashnikov, des pistolets-mitrailleurs MP5, et plus l’équivalent de 120.000 euros en munitions et en produits chimiques servant à la fabrication d’explosifs (l’organisation avait revendiqué l’attaque à l’explosif contre la Bourse d’Athènes en 2009).