La police a arrêté la nuit de dimanche à lundi 66 présumées “recrues maoïstes” de la gare de Tinsukia alors qu’ils s’apprêtaient à monter dans le Chennai Express pour quitter l’Assam pour le Sud de l’Inde. Les suspects ont déclarés à la police qu’ils allaient dans le Sud pour y trouver ou y reprendre un emploi, ce que la police tente de vérifier. Ces jeunes viendraient de villages connus pour être dans les zones d’influences de la guérilla maoïste, comme Sadiya, Tangana, Dhola dans le district de Tinsukia, Rajgarh et Tingkhong (district de Dibrugarh) et Namsai dans le district de Lohit d’Arunachal Pradesh).