Umakanta Mahato, un dirigeant du Comité Populaire contre des Atrocités Policières (PCPA, une organisation anti-répression proche du mouvement maoïste), a été tué par la police dans la jungle Lodhashuli dans l’ouest du Bengale. Le police affirme que Mahato est mort dans une fusillade entre les forces de sécurité et les guérilleros maoïstes, mais c’est d’ordinaire ainsi qu’elle rend “présentable” ses exécutions extra-judiciaires.
Mahato était recherché par les autorités suite au déraillement de l’Express de Calcutta-Mumbai près de Jhargram le 28 mai, qui avait fait 150 victimes et que le gouvernement impute au PCPA, malgré le clair démenti de celui-ci.

Mort d'Umakanta Mahato

Mort d’Umakanta Mahato