Des membres de la force anti-guérilla “Greyhound”, de la police de l’Andhra Pradesh, ont abattu six maoïstes, dont trois femmes, dans la forêt de Koyur, à Visakhapatnam, mercredi 16 juin. Cette région de Tekguda est un foyer de longue date de l’insurrection maoïste. Les forces de sécurité y ont installé huit bases opérationnelles, et multiplié les opérations de ratissage. Il semblerait que les policiers aient surpris une réunion de responsables maoïstes régionaux. En effet, parmi les six tués, trois sont des cadres activement recherchés et sur lesquels portaient des primes: Ranadev alias Arjun, Sande Gangiah alias Ashok et Santu Nachika. Comme d’habitude, les policiers prétendent qu’il y a eu des échanges de tirs, mais l’absence de tout blessé dans les rangs de la police dénonce plutôt des exécutions extra-judiciaires. Des centaines de policiers et de paramilitaires poursuivent des opérations de ratissage.