Sabu, alias Hector Xavier Monsegur avait été arreté pour sa participation au groupe de hackers anonymous “Lulzsec”, un groupe dont nous avions parlé en 2011 et 2012 pour sa participation à des attaques informatiques anti-repression. Depuis, ce dernier a travaillé comme hacker pour le FBI en participant à des opérations de vol de données et d’attaques informatiques contre des cibles étrangères. Sabu a également balancé plusieurs pirates informatiques recherchés aux Etats-Unis. Après avoir été menacé de 28 ans de prison, celui-ci a donc été relâché aujourd’hui avec les félicitations de la juge qui a salué son “extraordinaire coopération”. Ce dernier a également commenté “On ne me reverra plus dans un tribunal” et vit à présent dans un lieu tenu secret.

Lulzsec avait pourtant participé à de graves attaques contre les services de police et de sécurité au Maghreb, au Mexique et aux Etats-Unis ou encore dans des opérations de représailles contre les sociétés de cartes de crédit qui s’attaquaient à Wikileaks et aux Anonymous.

Sabu a permis l’arrestation et la condamnation du hacker anarchiste “Anarchaos” alias Jeremy Hammond du groupe AntiSec qui avait piraté la société de renseignement privée Stratfor (Strategic Forecasting) et fournis les documents récupérés à Wikileaks dévoilant des procédures de surveillance contre de nombreux groupes (Syndicalistes de Bhopal, militants d’Occupy Wall Street,…). Il purge une peine de 10 ans d’emprisonnement après avoir plaidé coupable et refusé de coopérer avec la police.

Voir son site de solidarité ici.

Plus bas, la photo de Jeremy Hammond ‘Anarchaos’.

Jeremy Hammond 'Anarchaos'

Jeremy Hammond ‘Anarchaos’