Dans la nuit du 10 décembre, Reza Shahabi et Hassan Saeidi, leaders syndicaux de la compagnie de Bus de Téhéran (SWTSBC), ainsi que trois défenseurs des droits civils Amir Abbas Azaram Vand, Raham Yeganeh et Keyvan Mohtadi, ont été arrêtés à Téhéran par les forces de sécurité iraniennes. Ils ont été transférés à la prison d’Evin et libérés quelques heures après sans qu’on sache les raisons de ces arrestations. Ces arrestations ce sont faites quelques heures après qu’un travailleur de la compagnie de bus se soit immolé.

En 2012, Reza Shahabi avait été condamné à six ans de prison pour “propagande contre le système” (voir notre article). Il avait été libéré en septembre 2014 pour raisons médicales. Il sera réincarcéré en juillet 2017 pour purger les 17 mois de prison qui lui restaient. Il sera finalement libéré le 13 mars 2018.

Amir Abbas Azaram Vand, Raham Yeganeh, Keyvan Mohtadi (à gauche), Reza Shahabi et Hassan Saeidi (à droite)

Amir Abbas Azaram Vand, Raham Yeganeh, Keyvan Mohtadi (à gauche), Reza Shahabi et Hassan Saeidi (à droite)