En plein désert jordanien, trente-trois groupes de soldats d”élites venant de dix-huit nations ont participé à la cinquième édition de la Warrior Competition. Ils se sont mesurés les uns aux autres pendant cinq jours dans des épreuves de “prise d’otages”, “détournement d’avion”, “assaut d’immeuble” etc.

Tarmac, immeubles, faux village, stands de tirs ultramodernes … Le KASOTC (King Abdullah II Special Operations Training Center) s’étale du 2.500 hectares à une vingtaine de kilomètres au nord d’Amman. C’est ici que, fin 2012, les Américains avaient déployé une task force afin d’aider l’armée jordanienne à se préparer contre une éventuelle attaque syrienne. Inauguré en 2009 et presque entièrement financé par Washington (près de 100 millions de dollars), le centre est géré par une société de sécurité privée américaine, ViaGlobal. Tout au long de l’année, le centre propose des formations sur mesure: soldats d’élite, gardiens d’ambassade, agents de sécurité privée…

KASOTC

KASOTC