Les marches des “indignés” convergent sur Bruxelles : trois premiers groupes arrivent dès ce samedi, les groupes hollandais, anglais et allemand étant attendus en milieu de semaine prochaine. A quelques heures de leur arrivée, le lieu d’accueil de ce camp (parc Elisabeth, entre Simonis et Basilique) n’a toujours pas été accepté par les autorités communales et policières de Bruxelles. Celles-ci cherchent à imposer un lieu non-approprié et déjà refusé à plusieurs reprises (une friche à l’abandon isolée sur le site de Tour et Taxis). Les réunions se poursuivent.

Le site le la marche sur Bruxelles