En quelques jours, la Police nationale du Pérou a arrêté 77 personnes, sur une liste de 94 personnes visées, en les accusant d’être membre du Parti Communiste de Pérou (dit “sentier lumineux”). Cette opération policière, commencée le 2 décembre, et dénommée “opération Olimpo”, prétend viser  les “bases clandestines” du PCP-SL à Lima et Callao. En fait, la plupart des personnes arrêtées font partie du Movimiento por Amnistía y Derechos Fundamentales (Mouvement pour l’amnistie et les droits fondamentaux: le Movadef, que les autorités péruviennes ont persécuté à plusieurs reprises (voir notre article). Parmi les personnes arrêtées, Alfredo Crespo, qui est l’avocat du président du PCP-SL et l’un des principaux dirigeants du Movadef. Alfredo Crespo a été arrêté et détenu à plusieurs reprises sous des accusations de ce genre (voir notre article).

Alfredo Víctor Crespo Bragayrac

Alfredo Víctor Crespo Bragayrac