Cinq anciens membres de direction du PCP-SL, y compris son fondateur, Abimael Guzman, le Président Gonzalo, mais aussi Osman Morote Barrionuevo et le “camarade Artemio” passent actuellement en jugement pour un attaque à la voiture piégée du quartier chic de Lima, Miraflores, en juillet 1992. Ils sont tous gardé le silence face aux juges de la deuxième Cour pénale nationale. Dans le cas de Gonzalo et d’Artemio, la procédure se déroule dans la salle d’audience du Centre de détention de la base navale de Callao où ils sont détenus.