Le nouveau ministre de la défense péruvien a annoncé l’augmentation du budget pour des opérations de renseignement et la réactivation des “comités d’auto-défense” pour combattre le PCP-SL. Les “comités d’auto-défense” étaient formés par les habitants choisis par les autorités qui leur remettait des armes et s’en servaient comme chair à canon anti-guérilla.