Selon l’annonce faite aujourd’hui par les autorités péruviennes, Jorge Quispe Palomino, “camarade Raul”, un des deux principaux dirigeants du la guérilla maoïste du Pérou, serait mort le 27 janvier. Son décès serait dû aux suites d’une maladie rénale chronique aggravée par les blessures infligées lors de l’attaque de son campement, par un hélicoptère de l’armée, le 29 octobre dernier. Jorge Quispe Palomino, pour la capture duquel les autorités avaient promis une récompense de 2 millions de sols (470 000 euros), faisait partie de la direction du comité central du Parti Communiste Militarisé du Pérou, autrefois surnommé “Sentier Lumineux”. Le PCP n’a ni confirmé ni infirmé la nouvelle.

Jorge Quispe Palomino, le “camarade Raul”