Une manifestation de 10.000 personnes contre le maire corrompu de Maribor, la deuxième ville de Slovénie, s’est transformée mardi en émeute. Une douzaine de policiers ont été blessés et une vingtaine de manifestants ont été arrêtés. En outre, trois chevaux de la police ont été légèrement blessés et 14 voitures de police ont été détruites par les manifestants.

L’agitation sociale est la plus grande depuis que la Slovénie a déclaré son indépendance en 1991. Ministre de l’Intérieur slovène a déclaré que les manifestations sont illégales. Il a condamné les organisateurs de la manifestation pour avoir “incité à la violence” et a appelé au calme.

maribor1_mpp.jpg