Une nouvelle expérience de l’université Massachusetts Institute of Technology a permis à des scientifiques de développer une technique d’écoute originale. Celle-ci nécessite une caméra (pas forcément de bonne qualité), une cible, et n’importe quel objet posé près de la cible capable de vibrer (une plante, un paquet de chips,…), et un algorithme très puissant développé par les ingénieurs du MIT. La technique est de filmer un objet qui se trouve près de la cible à espionner, les chercheurs en question ont donc utilisé un paquet de chips. Le son faisant vibrer l’objet d’une certaine façon, il “suffit” aux chercheurs du MIT d’analyser un pixel de l’image et d’observer ses changements de couleur à l’aide d’un algorithme très complexe pour retranscrire avec exactitude les sons. La technique est diaboliquement économique, efficace et effrayante puisque un rideau fermé filmé par une fenêtre de l’autre coté d’une rue bruyante pourrait devenir un microphone haute-fidélité.

Ci-dessous, la vidéo expliquant l’expérience (en anglais)