Une manifestation était organisée à Tunis ce lundi pour marquer l’anniversaire de la Fête des martyrs. Quelque 2.000 manifestants avaient commencé à défiler sur l’avenue Habib-Bourguiba, la grande artère de la capitale, interdite récemment à toute manifestation pour cause de “troubles à l’ordre public”. Arrivés devant le ministère de l’Intérieur, ils ont été violemment réprimés par les forces de l’ordre. Pourchassés par les policiers anti-émeutes, les manifestants ont fui vers les rues avoisinantes. Les rues étaient jonchées de pierre, emplies de l’odeur asphyxiante du lacrymogène, et les voitures de police sillonnent la capitale. Le 9 avril 1938 des martyrs étaient tombés sous les balles des forces françaises pour revendiquer une Constitution. Sur l’avenue Mohammed V, toute proche, des affrontements entre manifestants et policiers ont fait plusieurs blessés.

tunismartyrs.jpg