Accueil > Dossiers > Amérique Latine > Colombie : Plus de 20 morts dans l’attaque de l’Ecole de police

18 janvier 2019

Colombie : Plus de 20 morts dans l’attaque de l’Ecole de police

Édit 20 janvier : Suite à cette attaque, le gouvernement colombien à demandé au gouvernement cubain l’arrestation de la délégation de l’ELN présente pour négocier les accords de paix. Cuba n’a, à ce jour, pas accepté la requête.

L’attentat contre l’école de la police dans le sud de Bogota a fait 21 morts et 68 blessés jeudi, ce qui en fait l’attaque la plus meurtrière depuis 2003. L’auteur de l’attaque, qui est mort dans l’explosion, a été identifié comme José Aldemar Rojas Rodriguez, 56 ans, était membre depuis plus de 25 ans de l’ELN. Connu sous le nom de guerre de "Mocho Kiko" - qui peut se traduire par Le Manchot du fait qu’il avait perdu la main droite dans une explosion - il appartenait au "Front Domingo Lain" de l’ELN, opérant dans le département de l’Arauca, frontalier du Venezuela, où le véhicule utilisé dans l’attentat avait passé son dernier contrôle technique.

Le guérillero est entré à 09h30 dans l’enceinte de l’École des officiers Général Francisco de Paula Santander, au volant d’une camionnette grise chargée de 80 kilos de pentolite. Il a tenté d’échapper au contrôle à l’entrée de l’école et son véhicule est allé percuter un bâtiment avant d’exploser. L’explosion est survenue à l’issue d’une cérémonie de promotion de jeunes officiers. Il n’a pas été précisé combien de policiers figuraient parmi les victimes. Le véhicule utilisé avait passé un contrôle technique en juillet dernier dans l’Arauca, un département frontalier du Venezuela, où l’ELN est présente.

Périmètre de sécurité devant l'Ecole de police après l'attaque Périmètre de sécurité devant l’Ecole de police après l’attaque

Voir le dossier: avec les tags: - - Nos sources
SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?