Le ministre de l’intérieur français vient de présenter un plan de lutte “Contre la radicalisation violente et les filières terroristes”, l’une des mesures phares est la création d’un site internet destiné aux parents pour que ceux-ci puissent dénoncer leur enfant qui “dériverait vers le terrorisme”. Autres mesures prévues : le repérage des visiteurs de sites illégaux, la création de “cyber-patrouilles” (il n’y a pas plus de précision que ce terme vague…), la création d’un cadre légal étendu à la cyber-infiltration sous pseudonyme, l’extension du droit à prélever à distance des données sur des cibles. Les Fournisseurs d’accès à Internet seront obligés de supprimer plus rapidement les contenus illégaux.