Mercredi, trois des quatre jeunes anarchistes connus sous le nom des “Cleveland 4”, Brandon Baxter, Doug Wright et Connor Stevens, ont conclu un accord avec la justice en acceptant de plaider coupables pour tous les chefs d’accusations portées contre eux, mais pas à celui de terrorisme fédéral. Ils sont accusés d’avoir tenté de détruire un pont avec des explosifs le 31 avril dernier. Joshua Stafford, un quatrième accusé dans cette affaire, est l’objet d’une évaluation de la santé mentale. Son procès a été reporté sine die. Anthony Hayne, le cinquième de l’accusé, a accepté de plaider coupable à toutes les accusations en juillet. Brandon Baxter, Connor Stevens, Douglas L. Wright, et Joshua Stafford ont été piégés par un provocateur du FBI qui les a poussé à l’action et leur a fourni finance et matériel (notamment du faux explosif C4). il avait même menacé l’un des accusés de vouloir se retirer du projet peu de temps avant les arrestations!

Le Comité Cleveland Support 4 continue de soutenir Brandon, Doug, Connor et Josh mais se déclare “désemparé” de les voir plaider coupables. Selon lui, les accusés font face à un système de justice pénale qui punit les gens pour aller au procès et les récompense pour avoir plaidé coupable, même quand ceux-ci en savent qu’ils sont innocents. La condamnation de ces trois n’aura pas lieu avant, après une audience prévue pour les 5 et 6 novembre. On ne sait pas si Brandon, Doug et Connor ont encore la possibilité de présenter des preuves devant les tribunaux en ce qui concerne la provocation du FBI. Leur peine peut aller de cinq ans à trois vies.

Lien vers le Comité Cleveland Support 4

cle4-indiegogo-poster_0.jpg