Une étape de la procédure, dans le cadre de “l’affaire du 5 juin 2008” (l’arrestation de quatre membres de notre Secours Rouge et leur inculpation pour “participation à activité terroriste”) est prévue pour le 15 mars. La Chambre des mises en accusation se réunira pour statuer de la “régularité de la mise en oeuvre des méthodes particulières de recherche d’observation et d’infiltration”. Cette nouvelle étape, après un an et demi d’inactivité, indique que l’on se dirige (tout doucement…) vers un procès.

Nous appelons toutes les forces solidaires à se montrer vigilantes, à se préparer à cette bataille, et à nous contacter pour mener avec nous la discussion. Cette future lutte soulève plusieurs problèmes juridiques, politiques, tactiques et idéologiques qu’il serait avantageux d’évaluer au plus tôt – ensemble.