Le parquet fédéral s’est opposé au jugement rendu par la chambre du conseil de Bruxelles qui avait estimé que les activités du PKK ne relevaient pas de “terrorisme” mais de “lutte armée” (voir notre article). Le parquet fédéral a déposé sa requête dans ce sens à la cour d’appel. En cas de jugement en faveur du parquet fédéral, 36 personnes accusées d’être des responsables du PKK en Europe seront jugées pour terrorisme.

La perquisition de 2010 à Denderleeuw

La perquisition de 2010 à Denderleeuw