Une quarantaine de personnes, dont une délégation de notre Secours Rouge, étaient présentes devant l’ambassade du Chili à Bruxelles pour dénoncer la répression qui frappe le peuple Mapuches luttant contre les spoliations et pour soutenir la grève de la faim des prisonniers politiques mapuches. Si la grève de la faim se poursuit, un nouveau rassemblement aura lieu devant l’ambassade vendredi “en huit”.

chili012013.jpg