Le 17 août 2016, un citoyen d’origine camerounaise est expulsé de force depuis la Belgique. Le jour de son “éloignement” il se débat et se retrouve entravé, pieds et poings liés dans l’avion de ligne qui doit l’emmener vers le Cameroun. Demain jeudi 1er décembre, à 8H30, au palais de justice de Bruxelles, aura lieu le procès des passagers qui ont exprimé leur opposition et empêché l’expulsion (voir notre article).

No Border

No Border