Depuis plus de 2 ans, 150 sans-papiers occupent un batiment abandonné à Molenbeek d’où ils peuvent s’organiser pour obtenir de meilleures conditions de vie. Au début du mois de juillet, une expertise a déclaré le batiment “insalubre”, et les 150 occupants sont à présent menacés d’expulsion. Après deux reports, l’expulsion est à présent fixée au 15 septembre, les habitants espèrent pouvoir être relogés.

La Voix des Sans-Papiers

La Voix des Sans-Papiers