Plus de cent personnes ont assisté lundi soir au meeting de dénonciation des lois anti-terroristes co-organisé par le collectif “No Procès”, la ligue des droits de l’Homme, Bruxelles Laïque, le CLEA, et la JOC, dans les locaux de Bruxelles Laïque. Ont pris la parole Manu Lambert, représentant du Comité T, Anne Morelli, professeur à l’ULB, Martin Willems, représentant syndical CNE-CSC et Thomas Englert, représentant la Jeunesse Ouvrière Chrétienne (à l’initiative de la campagne « stop-répression »).

meeting_loi_antiterroristes.jpg