Au moins trois guérilleros des Farc, dont un proche de leur dirigeant Rodrigo Londoño alias “Timochenko”, ont été tués mercredi lors d’un bombardement militaire dans le nord de la Colombie. L’armée de l’air colombienne a effectué ce bombardement sur l’un des camps des FARC situé dans le département de Nord de Santander, à la frontière avec le Venezuela. Cette action militaire survient après que le gouvernement colombien et la guérilla ont conclu, sans déclarer de cessez-le feu, un accord visant à ouvrir des négociations de paix, qui se dérouleront à partir d’octobre en Norvège puis à Cuba.