Le 28 octobre, la justice espagnole a prolongé de deux ans la détention de Monica et Francisco. Arrêté le 13 novembre 2013, ils n’ont toujours pas été jugés. Si la détention provisoire est normalement limitée à deux ans, le code pénal espagnol permet à l’état d’allonger ce délai pour des “raisons spéciales”. Monica et Francisco sont accusés de participation à une organisation terroriste, de destruction et de conspiration. Ils ont récemment été transférés dans une prison dans les Asturies.

Mónica Caballero Sepúlveda
Francisco Solar Domínguez
C.P Villabona-Asturias
Finca Tabladiello s/n
33422 Villabona-Llanera
(Asturias) España/Spain

Francisco et Monica

Francisco et Monica