Après avoir signé en septembre dernier une ‘charte de la vie nocture’ entraînant une présence policière accrue dans le centre-ville de Rennes, la municipalité vient d’installer sept nouvelles caméras de surveillance capables de voir à 360°, et ce y compris la nuit. Elles s’ajoutent aux quatre caméras qui surveillent l’entrée du métro et trois autres qui régulent l’entrée des voitures dans les zones piétonnes. L’installation de ce nouveau système a coûté à la ville la somme de 320000€ et il semblerait que de nouvelles caméras seront installées dans le courant de l’année si l’expérimentation actuelle s’avère réussie. De l’aveu même de la mairie, 2000 caméras seraient déjà installées dans la ville, dont environ 1600 dans le métro et les bus ainsi que dans les parkings. Le nouveau système vient donc de combler un “manque”, celui de l’absence de caméras d’extérieur ayant pour objectif unique la vidéo-surveillance. Les caméras tournent 24h/24 et trois agents municipaux spécialement formés se relayent toutes les 2h30 devant un seul écran d’ordinateur qui diffuse en continu les images de sept caméras. En leur absence, un système de visionnage automatique prend le relais.