Sur base d’informations signalant la présence d’un colonne d’une centaine de guérilleros maoïstes dans la forêt de Chakarbandha (district de Gaya, état de Bihar), 400 hommes du bataillon de COBRA de la CRPF, et 100 miliciens jawans (police supplétive), avec des véhicules blindés et appuyés par un hélicoptère, ont entrepris samedi soir une vaste opération d’encerclement.

Les terrains étant difficiles, les maoïstes avaient eu le temps de miner le terrain sur les axes de pénétration de la contre-guérilla lorsque les combats ont éclaté dimanche matin. L’explosion des mines a tué deux CRPF et endommagé des véhicules. Les fusillades ont été vives, les forces de la contre-guérilla ont même procédés à des tirs de mortier pour déloger des guérilleros de leurs positions de tir. Deux combattants maoïstes auraient été tués et un autre capturé (les police revendique “au moins” six maoïstes tués mais n’a pu produire les corps). Deux membres de la CRPF ont été tués et dix autres blessés. A l’issue de ces combats, la colonne de guérilla a échappé à l’encerclement.