Accueil > Dossiers > Inde-Népal

Inde-Népal

12 février 2018

Inde : Un soldat tué par l’explosion d’une bombe

Un soldat de la District Reserve Guard (DRG) a été tué par l’explosion d’une bombe posée par des guérilleros maoïstes dans le district de Bijapur (Chhattisgarh) dimanche matin. La brigade de la DRG menait une opération de domination dans une zone forestière près de Tippapuram lorsque l’engin a explosé. Alors que les soldats encerclaient la zone, un soldat a marché sur l’IED et est décédé instantanément. Les autorités locales ont déclenché une vaste opération de ratissage afin de tenter de capturer les guérilleros soupçonnés d’être à proximité.

IED IED

Tags de cet article: - - - Nos sources
11 février 2018

Inde : Arrestation d’un dirigeant maoïste

Vendredi, la police du Maharashtra a déclaré avoir arrêté le dirigeant maoïste Ramanna qui dirigeait le département technique du PCI(maoïste) de l’état du Chhattisgarh. "La police a arrêté ce vendredi Rammana, alias Shrinivas Vitthalanna Madru ainsi que sa femme Padma Kodape dans la ville de Ballarshah (district de Chandrapur). Les autorités avaient été informées que Rammanna s’y trouvait avec son épouse. La police locale leur a tendu un piège, arrêtant le couple pour le livrer à la police du Gadchiroli" selon un communiqué de la police du Gadchiroli. Ramanna, 65 ans, était actif dans le mouvement maoïste depuis 1976-77. Il avait reçu la responsabilité du département technique du parti en 1995. Après 1996, il a travaillé pour les maoïste dans le Kondagoan, Maad, Tipargarh, Aherai et la région du Bastar. Toujours dans le communiqué, on peut lire "il était impliqué dans la fabrication d’armes pour les maoïstes et travaillait également à la formation des jeunes cadres maoïstes dans le maniement des armes. Sa tête était mise à prix". Sa femme, Padma Kodape, alias Sammakka ou Lata était membre du parti du 1992, sa tête avait également été mise à prix et est accusée d’être impliquée dans plusieurs actions attribuées à la guérilla dans le Madhya Pradesh, le Chhattisgarh et le Maharashtra.

Guerilleros maoïstes Guerilleros maoïstes

Tags de cet article: - Nos sources
10 février 2018

Inde : Trois maoïstes arrêtés à Chennai

Trois maoïstes recherchés par les autorités ont été arrêté par la police suite à une descente organisée dans une maison située dans la banlieue de Chennai ce samedi matin. La police a affirmé que les trois personnes travaillaient comme ouvriers agricoles et étaient en fuite depuis plus de dix ans. Dasarathan, 38 ans, et sa femme Shenbagavalli, 36 ans, ont suivi leur formation dans un camp naxalite en Andhra Pradesh. Le frère de Dasarathan, Jagaveerapandian, 34 ans, a également été arrêté. Un officier de police a déclaré que lors de leur interrogatoire, ils ont affirmé qu’ils planifiaient de recruter des jeunes dans la région. Le commissaire de police local a déclaré "Nous avons été informé de la présence d’un groupe de maoïste dans un bâtiment de Poodni, dans le district de Tiruvallur, et l’avons mis sous surveillance avant de mener un raid contre la maison". La police a déclaré qu’une réunion était en cours lors de leur arrivée et que dix personnes avaient échappé à leur emprise. Un ordinateur portable, deux téléphones, des cartes, des DVD et des clés USB ont été saisis.

District de Tiruvallur District de Tiruvallur

Tags de cet article: - Nos sources
9 février 2018

Inde : Succès pour la contre-insurrection

Les forces de sécurité ont abattu un membre présumé du PCI(maoïste) et en ont arrêté trois autres dans le Bastar (Chhattisgarh) ce jeudi. "Un combat a eu lieu entre la police et des guérilleros maoïstes à proximité du village de Hiroli dans le district de Dantewada la nuit dernière. Un maoïste a été abattu durant cette fusillade et une arme a également été saisie sur les lieux. L’affrontement s’est déroulé alors qu’une brigade de la Chhattisgarh Special Task Force et de la District Reserve Guard menait une opération de contre-insurrection dans une zone forestière" a déclaré un officier de police. Le guérillero a été identifié comme étant un commandant de milice dans les zones frontalières des districts du Dantewada et du Bijapur.

Dans une seconde opération, la police a arrêté trois guérilleros présumés dans le Bijapur (Chhattsigarh). Tous les trois étaient recherchés pour leur implication présumée dans le meurtre d’un policier.

Trois présumés guérilleros arrêté dans le Bijapur Trois présumés guérilleros arrêté dans le Bijapur

Une troisième opération s’est déroulée également ce jeudi. Un groupe de maoïstes présumés a été repéré par une brigade de la Central Industrial Security Force à Bacheli, dans le Dantewada. Une fusillade a eu lieu au cours de laquelle les guérilleros sont parvenus à battre en retraite.

Tags de cet article: - - - Nos sources
4 février 2018

Inde : La police arrête un ancien membre du PCI(maoïste)

La police de Palvancha, dans le district de Bhadradri (Telengana) a arrêté Mora Ravi, 35 ans, ce jeudi. Actuel membre du CPI(ML-New Democracy-II) Chandranna Group, l’homme était membre du PCI(maoïste) jusqu’en 2012 avant de s’en distancer. Ayant été informées que Ravi était revenu de Srikalahasti en Andhra Pradesh après y avoir suivi des soins médicaux, les autorités ont effectué une descente à son domicile. Elles l’ont alors interpellé et ont saisi une arme et des munitions. Selon la police, Ravi serait impliqué dans le meurtre du dirigeant du Congrès Venkat Reddy en octobre 2012. Il s’était rendu aux autorités en février 2013 avant de rejoindre le CPI(ML-New Democracy-II) Chandranna Group. Devant la presse à laquelle il le présentait, le commissaire de police Ambar Kishor Jha a déclaré que l’homme était poursuivi dans le cadre de plusieurs affaires.

District de Bhadradri (Telengana) District de Bhadradri (Telengana)

Tags de cet article: - Nos sources
3 février 2018

Inde : La guérilla blesse un policier

Un policier a été grièvement blessé par des tirs de la guérilla maoïste dans le district de Bijapur (Chhattisgarh) ce samedi après-midi. Selon les autorités, l’attaque de représailles menée par la police aurait blessé, voire tué, plusieurs guérilleros. Une brigade composite incluant des hommes de la Special Task Force, de la District Reserve Guard et de la police locale menait une patrouilles lorsque les maoïstes ont ouvert le feu. "Après la fusillade, la police a lancé une attaque de représailles. L’échange de tirs a duré une demi heure avant que les guérilleros ne battent en retraite" ont affirmé les autorités, ajoutant qu’il était possible que des maoïstes aient été tués.

Paramilitaires de la DRG Paramilitaires de la DRG

Tags de cet article: - Nos sources
28 janvier 2018

Inde : Reddition d’un leader maoïste

Un guérillero maoïste dont la tête était mise à prix s’est rendu à la police du district de Malkangiri (Odisha) ce samedi, au lendemain du "Black Day" organisé par le PCI(maoïste) le 26 janvier, jour de la fête de la république. Selon les autorités, l’homme, Digambar Poddar alias Prahallad, avait rejoint l’organisation maoïste en 2013 et était poursuivi pour cinq meurtres. La police avait pris de nombreuses dispositions pour contrer toute attaque potentielle alors que le parti maoïste avait enjoint la population à observer un "Black Day" ce vendredi. Des affiches, des drapeaux noirs et des banderoles ont été déployées dans les districts de Koraput, Malkangiri et de Rayagada. Mais les autorités ont déclaré n’avoir recensé aucune action dans l’Odisha.

Digambar Poddar alias Prahallad Digambar Poddar alias Prahallad

Tags de cet article: - - - Nos sources
27 janvier 2018

Inde : Les forces de sécurité abattent deux maoïstes présumés

Deux membres présumés du PCI(maoïste) ont été abattu au cours d’une fusillade avec les forces de sécurité dans le district de Sukma (Chhattisgarh) ce samedi. "Les troupes de bataillon 201 du Commando Battalion for Resolute Action) menaient une opération de ratissage et de domination régionale lorsqu’ils sont tombés sur de présumés guérilleros. Après la fusillade, les forces de sécurité ont retrouvé les corps de deux personnes en uniforme maoïste - une femme et un homme - ainsi que deux armes" a déclaré un fonctionnaire de la CRPF. Les soldats ont également découvert des détonateurs et d’autres matériaux sur les lieux du combat.

Saisie des forces de sécurité dans le Sukma Saisie des forces de sécurité dans le Sukma

Dans un incident séparé, quatre maoïstes présumés ont attaqué un policier à Nakulnar, dans le district de Dantewada (Chhattisgarh). Le policier, garde du corps personnel d’un membre dirigeant du parti du Congrès dans le Chhattisgarh, a été attaqué sur un marché local. Les maoïstes ont également saisi son AK-47 avant de battre en retraite.

Tags de cet article: - - - Nos sources
24 janvier 2018

Inde : La guérilla abat quatre soldats

Quatre soldats des District Reserve Guards ont été abattus et neuf autres grièvement blessés dans un violent combat avec des guérilleros maoïstes dans le district de Narayanpur (Chhattisgarh) ce mercredi. A la presse, le directeur général de police assigné aux opérations anti-naxales, deux sous-inspecteurs et deux soldats ont été tués alors que leurs équipes des forces de sécurité menaient des opérations de contre-insurrection dans la région d’Abujmad. Les hommes de la Special Task Force et des DRG sont tombés dans une embuscade. Le combat qui s’en est suivi a duré plus de quatre heures. Selon les autorités, soixante soldats patrouillaient au moment de l’attaque.

Au cours d’un autre incident, deux soldats de la Special Task Force ont été blessés par l’explosion d’un IED dans le district de Bijapur (Karnakata). Ils sont tombés alors qu’ils menaient une opération de ratissage.

Combattants maoïstes Combattants maoïstes

Tags de cet article: - - - Nos sources
23 janvier 2018

Inde : Arrestation de trois sympathisants maoïstes présumés

Ce dimanche, la police du district de Bhadradri-Kothagudem (Telengana) a déclaré avoir contrecarré la tentative de dirigeants maoïstes de se procurer des matériaux explosifs et de déclencher des attaques contre les forces de l’ordre grâce à l’arrestation de trois sympathisants maoïstes. Sur base de renseignements reçus durant le week-end affirmant que les maoïstes cherchaient à obtenir des explosifs pour mener des attaques à la frontière entre le Telengana et le Chhattisgarh, la police avait intensifié ses patrouilles à divers endroits du district. C’est lors d’un contrôle routier que trois hommes ont été arrêtés dimanche matin. Plus tard dans la journée, ils ont été présentés à la presse. Le commissaire local a déclaré que ses hommes avaient saisi des bâtons de gélatine, des détonateurs, des bobines de fil électrique. Les trois hommes ont été inculpés en vertu de divers articles du Code Pénal Indien.

District de Bhadradri-Kothagudem District de Bhadradri-Kothagudem

Tags de cet article: - - - - Nos sources

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1400

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?