Accueil > Dossiers > Inde-Népal

Inde-Népal

25 juin 2017

Inde : 56 heures d’opérations de contre-insurrection dans le Chhattisgarh

Plus d’une dizaine de maoïstes et trois soldats ont été abattus durant l’opération de contre-insurrection "Operation Prahaar" dans le Chhattisgarh ce dimanche. Les autorités ont annoncé avoir déployé plus de 1500 soldats pour cette offensive qui aura duré 56 heures. "Trois soldats de la District Reserve Guard ont été tués et cinq autres blessés. Plus d’une dizaine de guérilleros sont décédés, et huit à dix autres ont été blessés. Cette opération a duré 56 heures. 1500 soldats ont pris part à cette opération conjointe qui s’est terminée aujourd’hui" a déclaré le commissaire de police local. D’après lui, le combat principal aurait duré plus de douze heures. Une brigade composée de soldats de la STF, du District Reserve Group, de la CRPF   et de sont unité d’élite CoBRA ont déclenché cette opération sur base de renseignements au sujet de la localisation de caches maoïstes dans une zone proche de Chintagufa, à environ 500 kilomètres du Bastar, vendredi.

Maoïste abattu Maoïste abattu

Tags de cet article: - - - Nos sources
22 juin 2017

Inde : Deux guérilleros présumées abattues

Deux membres présumées du PCI(maoïste) ont été abattues dans une fusillade avec les forces de sécurité dans le district de Narayanpur, dans le sud du Chhattisgarh, ce mercredi. "Deux femmes mao¨sites ont été neutralisées et leurs corps retrouvés à la suite d’une fusillade avec la Special Task Force et la District Reserve Guard dans la région d’Abujhmaad du district de Narayanpur. Deux fusils et de nombreux autres objets ont également été saisis sur les lieux du combat" a déclaré le directeur général de l’unité d’opérations anti-naxalite de la police du Chhattisgarh. En plus des deux armes, les soldats ont retrouvés des IED  , des uniformes maoïstes, du fil, une machine à coudre et de la littérature maoïste.

Saisie dans le Chhattisgarh Saisie dans le Chhattisgarh

Tags de cet article: - Nos sources
21 juin 2017

Inde : Le Bihar offre des récompenses pour faciliter ses opérations de contre-insurrection

Ce mercredi, les autorités de l’Etat du Bihar ont annoncé avoir pris des dispositions pour offrir des récompenses contre toute information concernant 43 guérilleros présumés actifs dans l’Etat. Parmi eux, plusieurs membres du parti dont la tête est déjà mise à prix. Quiconque pourra fournir un renseignement concernant l’un d’eux ou aidera la police à permettre leur arrestation recevra une somme d’argent pouvant aller de 25.000 roupies (350 euros) à 500.000 roupies (7000 euros). La police a garanti l’anonymat des informateurs "Par le passé, plusieurs informateurs de la police ont été tué parce que les autorités n’ont pas pu les protéger. En conséquence, les villageois rechignent souvent à nous dire ce qu’ils savent. Dans les régions retirées, tout le monde se connait de vue. Dès lors, les habitants peuvent facilement détecter tout nouveau venu" a déclaré un officier expliquant comment les villageois pouvaient facilement repérer toute nouvelle activité maoïste. Il a ajouté que les paramilitaires sont souvent des étrangers et n’ont donc pas connaissance du terrain dans lequel les guérilleros agissent, "Donc les villageois jouent un rôle crucial dans nos opérations de contre-guérilla".

L’Etat du Bihar et celui où le salaire moyen de la population est le moins élevé du pays. Il s’élève à 80 euros par mois, contre environ 350 euros par mois au niveau national.

Guérilleros à l'entrainement Guérilleros à l’entraînement

Tags de cet article: - Nos sources
20 juin 2017

Inde : Un leader maoïste dénonce les allégations du gouvernement

Ramana, le dirigeant du Korukonda Area Committe du PCI(maoïste) a déclaré que le gouvernement avait accusé à tort les maoïstes de s’opposer aux projets de développement tels que l’électrification, la mise à disposition d’eau potable ou l’éducation dans le district de Malkangiri (Odisha). Dans un communiqué de presse publié vendredi dernier, il a exigé que les villages puissent tous avoir des sources d’électricité tout en dénonçant l’absence général de services de santé dans le district. Il a déclaré qu’aucun centre de santé ni d’écoles ne fonctionnaient actuellement dans la région. A l’issue de ce communiqué, il a rappelé que la guérilla maoïste n’avait pas pour objectif d’empêcher les travaux de développement, tout en ajoutant qu’ils oeuvraient au quotidien afin d’améliorer la situation des tribaux.

Les fausses informations et la manipulation de ces dernières sont une tactique de contre-insurrection utilisée régulièrement par les autorités afin de monter la population contre les guérilla maoïste.

District de Malkangiri (Odisha) District de Malkangiri (Odisha)

Tags de cet article: - Nos sources
18 juin 2017

Inde : La police abat trois guérilleros

La police du Chhattisgarh a annoncé ce dimanche avoir abattu trois guérilleros dans le district de Rajnandgaon. Une patrouille s’était mise en route pour les collines de Pendaudi vers 11h ce matin après avoir été informée de la présence de maoïstes, parmi lesquels le dirigeant local Sameela Potai et des membres du Aundhi Local Operating Squad. Les autorités ont publié un communiqué dans lequel elles déclarent "Trois maoïstes redoutés ont été abattus par la police local dans les collines de Pendaudi situées dans la région de Aundhi du district de Rajnandgaon aujourd’hui. (...) Vers 14h30, les maoïstes ont ouvert le feu sur cette patrouille près des collines de Pendaudi. La patrouille a répliqué. Les maoïstes ont battu en retraite vers le district de Gadchiroli dans le Maharashtra alors que les policiers prenaient le dessus dans le combat. Les recherches menées sur les lieux de la fusillade ont permis la découverte de trois corps en uniforme maoïste". Le communiqué ajoute que deux autres guérilleros auraient été blessés et qu’un SLR, un INSAS et un .303 ainsi que des munitions ont été retrouvés.

Policiers de la force du Chhattisgarh Policiers de la force du Chhattisgarh

Tags de cet article: - - - Nos sources
17 juin 2017

Inde : Un guérillero maoïste abattu

La police locale a déclaré qu’un maoïste avait été abattu et un soldat de la Special Task Force blessé dans un combat entre les forces de sécurité et une brigade de guérilleros dans le district de Bastar, au Chhattisgarh. La fusillade s’est déroulée dans les forêts de Raidongri-Rakasmetta relevant du poste de police de Kaknar.

 La région du Bastar, dans l'état du Chhattisgarh La région du Bastar, dans l’état du Chhattisgarh

Tags de cet article: - - - Nos sources
14 juin 2017

Inde : Le PCI(maoïste) se renforce dans le Bihar

Les agences du renseignements des autorités indiennes ont alerté les polices locales après avoir découvert que plusieurs dirigeants maoïstes haut placés tels que Vijay Yadav, alias Sandeep, Nanadlal Yadav alias Nitesh, Indal Bhokta et quelques autres se trouvent actuellement dans les forêts du district de Gaya (Bihar). D’après elle, le parti serait en train de mener une campagne de consolidation de sa base dans la région. Le niveau d’alerte des forces de sécurité a été relevé en raison de ce rassemblement inhabituel de leaders maoïstes. Une de ces sources affirme "Nous n’avons encore intercepté aucun appel, mais nous avons des renseignements en provenance du terrain qui laissent entendre que des maoïstes du Jharkhand et du Bengale occidental sont actuellement dans le Bihar", ajoutant que des dirigeants maoïstes avaient appelé à un rassemblement dans le district d’Aurangabad le 2 mai dernier, mais celui-ci n’a pas pu se dérouler en raison d’un renforcement policier dans la région. "Nous avons été informé que les maoïstes se rendent dans les villages pour rencontrer la population, particulièrement les personnes impliquées dans les conflits fonciers par l’intermédiaire de leur partisans, en leur promettant de tout faire pour résoudre leurs problèmes".

Le "Corridor Rouge" Le "Corridor Rouge"

Tags de cet article: - - - Nos sources
9 juin 2017

Inde : Nouveau centre d’entrainement pour les forces Greyhounds

Le directeur général de la police de l’Andhra Pradesh N. Sambasiva Rao a déclaré ce jeudi que les autorités centrales de l’Inde avait libéré 4 milliards de roupies (55.520.000 euros) pour développer un centre d’entrainement complet pour les forces Greyhounds dans la région de Visakhaptnam. Il y a quelques semaines, le gouvernement de l’Union avait assuré qu’il fournirait des moyens aux Etats où est active la guérilla maoïste afin de soutenir les actions de contre-insurrection. Ce centre d’entrainement sera construit et géré selon le modèle de celui qui existe déjà à Premavathipet, dans la banlieue d’Hyderabad.

Soldats Greyhounds Soldats Greyhounds

Tags de cet article: - - - Nos sources
8 juin 2017

Inde : Reddition d’un couple de guérilleros

Les autorités ont affirmé qu’un couple de maoïstes se sont rendus ce mercredi à la police du district de Malkangiri (Odisha). Ram Kawasi, alias Surjya (38 ans) et sa femme Weli Madkami, alias Malati (25 ans) étaient recherchés de longue date par les autorités et leur tête avait été mise à prix. Surjya aurait été un des premiers tribaux à rejoindre l’organisation maoïste en 2002, et aurait joué un rôle clé dans la construction d’une base pour les naxalites dans ce district à la frontière de l’Andhra Pradesh et le Chhattisgarh. Selon les rapports policiers, Surjya a été impliqué dans plus de 50 incidents attribués à la guérilla maoïste, tandis que sa femme aurait pris part à au moins 15 d’entre eux. Surjya aurait, entre autre, coordonné l’explosion dans le district de Malkangiri le 8 janvier 2016 au cours de laquelle deux soldats de la Border Security Force avaient été tués.

Ram Kawasi et Weli Madkami Ram Kawasi et Weli Madkami

Tags de cet article: - - Nos sources
7 juin 2017

Inde : Opération de contre-insurrection dans le district de Sukma

La police du Chhattisgarh a annoncé ce mardi que des maoïstes ont été abattus au cours d’un combat dans le district de Sukma dans le sud de l’état. P. Sundar Raj, inspecteur adjoint a déclaré "nous avons reçu des renseignements selon lesquels un groupe d’une vingtaine de maoïstes était présent dans la forêt à proximité d’un village relevant du commissariat de Kukaknar. Nous avons envoyé une équipe de la Special Task Force qui a mené une opération de ratissage le 4 juin. Il y a eu des victimes maoïstes durant une fusillade". L’équipe de la STF a découvert sept sacs à dos, quatre uniformes, trois détonateurs et du matériel permettant la fabrication d’IED  . Les soldats n’ont toutefois retrouvé aucun guérilleros, ni aucun corps.

Saisie policière Saisie policière

Tags de cet article: - Nos sources

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1290

SPIP | Plan du site | Qu'est-ce que le RSS?