La ville de Cizre vit depuis plusieurs jours un terrible couvre-feu assuré par les snipers de l’armée turque qui abattent quiconque ôse sortir de chez lui. Les ambulances ne peuvent pas circuler et les familles sont affamées. Des milliers de Kurdes affluent vers la ville depuis Şırnak et Silopi pour manifester leur soutien à la population, ils risquent ainsi leur vie. Les manifestants ont commencé à arriver il y a quelques heures et ont dû traversé le fleuve du Tigre qui longe la ville. On sait à présent que les manifestants ont été attaqué par la police spéciale turque avec des gaz lacrymogènes et des canons à eau. Des balles auraient également été tirées vers les manifestants. La foule chante “Bijî berxwedana Cizîrê”, “Vive la résistance de Cizre”.

Les premiers manifestants arrivés à Cizre cet après-midi

Les premiers manifestants arrivés à Cizre cet après-midi