Un violent combat a opposé, le 2 septembre, un détachement mixte armée/police des forces de sécurité péruviennes avec un groupe de guérilleros du PCP-SL dans la jungle montagneuse de la province de Huanta, située dans la région d’Ayacucho (VRAEM). Cinq militaires ont été blessés. L’armée affirme avoir tué “un nombre indéterminé” de guérilleros, mais n’a pu produire aucune dépouille. Par ailleurs, un membre de l’Unité de déminage de la police a trouvé la mort lundi dans l’explosion d’une charge qu’il tentait de désamorcer. Cette charge est un des quatre engins de faible puissance placés dans différentes parties de Lima avec des bannières du PCP-SL.

Un démineur examine une des charges, surmontée d'un drapeau du PCP-SL

Un démineur examine une des charges, surmontée d’un drapeau du PCP-SL