Au moins huit combattants de la NPA (dont deux femmes) auraient été tués dans l’attaque, par les forces gouvernementales, du quartier général de la guérilla maoïste dans la province de Sorsogon. Ce quartier général, entouré d’avant-postes, était situé dans dans le village de Haute-Calmayon. Les troupes spéciales gouvernementales de la 903e brigade d’infanterie auraient contournés les avants-postes pour attaquer le camp par surprise. Les forces gouvernementales ont également récupéré cinq fusils M16, deux lance-grenades M203 et un IED. Le commandant local maoïste, Arnel Estiller alias “Ka Ariston”, secrétaire du Front de guérilla “Larangan 2” de la NPA, figure parmi les tués.