Deux maoïstes ont été tués dans ce que l’armée a présenté comme une embuscade ratée de 15 combattants de la NPA, mardi matin, contre un convoi militaire dans le Sorsogon. Les maoïstes tués ont été identifiés seulement sous leurs pseudonyme de “Ka Abel” et “Gapa”. Les militaires ont récupérés quatre fusils automatiques.