Plus de dix mille sympathisants communistes venant de différentes régions de l’île de Mindanao ont rejoint ce vendredi le cortège funèbre de Leonardo Pitao, le “Kumander Parago” de la NPA. Pitao, était le plus ancien et le plus recherché commandant de la NPA de Mindanao. Sa tête avait été mise à prix 5,6 millions de pesos. Il a été tué dans un raid de l’armée à Barangay Panalum, avec son asssistante médicale Vanessa Limpag (voir notre article).

Quarante-cinq autobus et 15 camions à benne remplis de personnes ont transporté les manifestants. Des véhicules en provenance de Bukidnon, de Davao Oriental, de Compostela Valley, de la région de Caraga, et des régions du nord-est de Mindanao ont été bloqués par des soldats à l’entrée de la ville de Davao. Des hommes non identifiés ont lancé une grenade sur un détachement de l’armée à Datu Salibo (Maguindanao) vendredi avant midi, blessant quatre personnes, dont un capitaine de l’armée et un chef de village.

Le cercueil de Leonardo Pitao, le

Le cercueil de Leonardo Pitao, le

Le cortège de funérailles de Leonardo Pitao, le

Le cortège de funérailles de Leonardo Pitao, le