Cinq combattants de la NPA, dont un commandant, ont été tué ce lundi matin dans un combat à Label (Sarangani, Mindanao). Le commandant était connu sous l’alias de “Ka Lucas”, il était secrétaire du Front 75 de la région de Far South Mindanao. C’est un détachement de la 1002e brigade de l’armée qui a repéré puis poursuivi le groupe de guérilleros jusqu’à le rattraper. Les militaires ont récupéré sur le terrain six armes automatiques.

Le bilan s’est par contre alourdi pour l’armée lors de l’engagement d’hier. Ce sont finalement trois militaires qui ont été tués par l’explosion d’un IED tandis qu’ils se portaient au secours d’un commissariat de police attaqué par la guérilla.